5 septembre 2008 : Nuits étroitement surveillées

      Pierre_Pachet_Nuits_etroitement_surveillees

 

Quelques extraits de Nuits étroitement surveillées (1980), réimprimé par Gallimard cette année :

"Ce que j'appelle 'sommeil' ne peut être très franchement distingué de la vigilance."

"Quand je dors, cessant d'être seul, je suis livré. Je ne deviens ni une bête, ni un corps: je modifie sans l'abolir ma relation à l'humain. Entré dans la mutualité du sommeil, mon droit à dormir se double d'un devoir de dormir: je dois accepter que d'autres s'occupent de ce qui est..."

à propos du "présent du rêve", que Pierre Pachet cherche à retrouver, ce passage de son prédécesseur Alfred Maury (1817-1892):

"Une dame de ma connaissance me disait qu'il lui arrive fréquemment de se trouver dans un état particulier qui tient tout à la fois du sommeil et de la veille. Un matin, elle est surprise au milieu d'un rêve par l'entrée de deux bonnes dans sa chambre: son rêve lui plaisait, et elle tenait à ne pas l'interrompre... Elle acheva donc son rêve, bien qu'elle entendît parfaitement ce que disaient les domestiques, et malgré le bruit qu'elles faisaient en ouvrant les volets et en rangeant les meubles..."

----------> Archives par noms et mots clés

Suivre l'activité de Pierre Pachet via Facebook :

Contributeurs

.